10 October 2006

Inside the INRIA lab

Ca fait longtemps que je voulais le faire et j'ai décidé de me lancer. Je vais raconter des anecdotes du laboratoire où je travaille. Bon tant pis pour ceux qui lisent ce blog et qui y travaillent aussi mais je crois que précisément c'est un bon moyen pour faire comprendre aux gens de l'extérieur ce que nous faisons et quelles sont nos préoccupations.

Tout d'abord, pour ceux qui ne le savent, dans le labo il y a un serveur de news. Différents forums sont répertoriés avec des thèmes tels que "général", "petites annonces", "râleur" ...etc. C'est précisément cette dernière rubrique qui va être l'objet de mon post. Les chercheurs (auquel le sous groupe enseignent-chercheur appartient) sont des gens à part, différents des autres. Un de leurs sujets préféré de polémique est le restaurant universitaire (RU) , sa nourriture, son personnel, ses files d'attentes, ses serviettes en papier ...etc.

Pour vous situer le contexte, sur le campus de Rennes 1, il y a deux restaurants universitaires, "un petit" et "un grand" (appelé aussi RU étoile en raison de son architecture en étoile). Les personnels de l'université et des laboratoires ont dans les deux cas une file d'attente et une nourriture dédiées. Ils peuvent aussi prendre 3 entrées ou desserts (les étudiants n'ont droit qu'à 2). Le chercheur fainéant du labo va "au petit" RU parce qu'il est plus près. Le gourmet va "au grand" parce que la nourriture y serait meilleure. Alors qu'en fait il n'y a bien sur qu'une seule cuisine commune.

Dans les RUs il y a du changement quelques fois: la salade verte est par exemple considérée depuis peu comme une entrée à part entière. Avant, on pouvait la prendre en accompagnement. Les servittes en papiers sont déposées sur le comptoir où les personnels du RU posent l'assiette du plat principal, ils peuvent ainsi voir combien on prend de serviettes. Bref, petit à petit, la révolution est en marche, sus au gaspillage. Et cela n'a pas échappé aux chercheurs. Dernier changement en date au petit RU, les dosettes de condiment(ketchup, moutarde, mayo) en lieu et place des gros distributeurs. Et tout comme les serviettes en papiers, les dosettes sont rationnées. Je vous livre ici quelques commentaires (qui parfois s'éloignent du sujet des dosettes pour revenir sur des changements encore douloureux) parus sur les news, les noms ont été remplacés :
  • "même la sauce salade est rationnée maintenant, mais seulement pour ceux qui viennent en retard, parce qu'il y'a bien évidemment de la sauce "faite maison" pour les plus rapide" John
  • "Depuis une semaine pour les désserts il y a le choix entre yaourts et crèmes, en gros, laitage ou laitage! On me rétorquera qu'il y avait aussi des fruits : des pommes, des kiwi et des bananes. Mais bon les bananes il me semble que c'est plus dans la catégorie féculent et les pommes et kiwis sont, soit pas mûr (il faudrait les prendre le lundi pour les manger le vendredi), soit de piètre qualité (genre pas bon)" Michel
  • "bon je vais prendre à chaque passage le max de dosettes prenables !" Antoine
  • "Si le passage vers le nouveau système de dosettes est pour éviter le
    gaspillage, bah je dois dire que ça marche pas du tonnerre[...] La preuve, sans même essayer, j'ai réussi à récupérer un certain nombre de dosettes, non utilisées, donc gaspillées: 4 moutardes , 7 mayonnaises , 6 Ketchup, 6 Sauces Salade [...] si jamais j'ai envie de plus de ketchup demain, au moins j'en aurais sous la main [...] j'en appelle à
    tout le monde pour lancer la guerre des condiments" John
  • "Encore super équilibré ce midi !
    Purée ou frite avec tout de même une malheureuse tomate ! J'appelle cela féculent avec alibi !" Michel
  • " Eh bien, à partir de 12h40 et des poussières, les gens se faisaient servir 2 tomates systématiquement (j'en ai même vu une, que je ne nommerais pas, s'en faire servir 3!), même si elles prenaient des frites ou de la purée à côté." John
Je tiens à préciser tout de même que les messages des news sont livrés souvent sur le ton de l'humour. Toutefois, les discussions autour du restaurant universitaire reviennent suffisement souvent pour pouvoir affirmer que certains polémiqueurs sont sérieux.

No comments: